BULLE DE LECTURE

LE JINGLE

Le jingle a une durée de 16 minutes avec 15 minutes de silence !
mp3Télécharger le fichier audio -18.32 Mo

RESEAUX SOCIAUX

L’association STOP SUICIDE est née en 2000, à la suite d’une marche silencieuse organisée par des étudiants touchés par le suicide de l’un de leur camarade. « Nous ne pouvions y croire:  200 personnes dans la rue, le 9 septembre 2000, pour dire, en silence, que nous ne pouvions plus accepter le suicide d’un seul jeune. » raconte Florian Imringer, le co-fondateur de STOP SUICIDE.

Chaque année, STOP SUICIDE mène une campagne de sensibilisation autour de la Journée mondiale de prévention du suicide, le 10 septembre. Leur mission : faire savoir aux jeunes qu’il est possible de trouver de l’aide et s’en sortir avant de passer à l’acte, expliquer au grand public qu’on peut toutes et tous être acteurs de la prévention en étant attentif et informé.

https://stopsuicide.ch

Serious Games - Florence Quinche

pdfseriousgames.pdf3.81 Mo

Aux Etats-Unis, l’âge légal pour rejoindre les sites sociaux est de 13 ans, selon le Children Online Privacy Protection Act (Coppa) : une mesure destinée à aider les parents à protéger leurs enfants des risques des réseaux sociaux. Ce qui n’empêche pas beaucoup d’enfants de s’inscrire sur les sites sociaux avant l’âge légal, assez souvent avec l’accord explicite de leurs parents d’ailleurs.

Quel est l'âge légal pour la création d'un compte sur les différents réseaux sociaux ?

Un parent ou un tuteur peut-il accepter les Conditions Générales au nom d'un enfant lors de la création d'un compte sur un réseaux social ?

Etat des lieux des conditions d'utilisation des principaux réseaux sociaux :

WHATSAPP

Vous devez avoir au moins 13 ans pour pouvoir utiliser nos Services (ou avoir l’âge minimum requis dans votre pays pour pouvoir utiliser nos Services sans autorisation parentale). Outre l’âge minimum requis pour pouvoir utiliser nos Services en vertu de la loi en vigueur, si vous êtes trop jeune pour être en mesure d’accepter nos Conditions dans votre pays, un parent ou tuteur doit accepter ces Conditions en votre nom.

https://www.whatsapp.com/legal/?l=fr#terms-of-service

 

FACEBOOK

Inscription et sécurité des comptes : Vous n’utiliserez pas Facebook si vous avez moins de 13 ans.

https://www.facebook.com/legal/terms

 

YOUTUBE

Les conditions de création d'un compte sur Youtube, qui sont celles de Google, déclarent qu'il faut respecter l'âge légal requis :

Vous ne pouvez ni utiliser le Service ni accepter les Conditions si (a) vous n’avez pas l’âge légal requis pour conclure un contrat ayant force obligatoire avec YouTube, ou si (b) vous êtes une personne à laquelle il est juridiquement interdit de recevoir ou d’utiliser le service, en vertu des lois de votre pays de résidence ou du pays depuis lequel vous accédez au Service ou l’utilisez.

https://www.youtube.com/t/terms

A la création d'un compte, si vous avez moins de 13 ans, la création du compte est refusée et un lien vers le Coppa est indiqué.

 

SNAPCHAT

Les personnes de moins de 13 ans ne sont pas autorisées à créer de compte ou à utiliser les Services.

https://www.snap.com/fr-FR/terms/

 

INSTAGRAM

Vous devez être âgé(e) d’au moins 13 ans pour utiliser le Service.

https://help.instagram.com/478745558852511

Chaque cas étant spécifique, il est préférable de faire appel à la police lorsqu'il y a suspicion d'un danger ou d'une situation qui nécessite une éventuelle prise en charge. L'inspectrice ou l'inspecteur de permanence 24/7 fera l'analyse du cas avec l'appelant et ensemble ils prendront les mesures nécessaires (appel au 117 qui mettra en lien avec la personne de permanence).

Il n'existe pas de guide ou de ligne de conduite relatifs à la prise en charge de ce type d'affaire. Toutefois, le recours à la plainte pénale devrait être le dernier acte. Avant cela, nous ne saurions trop conseiller aux enseignants, doyens, médiateurs, parents et autres personnes responsables du mineur, d'analyser la situation et de déterminer l'ampleur du cas. La notion de harcèlement voudrait qu'il s'agisse d'un acte répété et qu'il y ait une forme de contrainte, voire de menace (chantage). Il faut différencier l'acte unique suite à un événement particulier à la récurrence de faits émanant d'une ou plusieurs personnes.

Le site web de la Prévention suisse de la criminalité - https://www.skppsc.ch/fr/sujets/internet/cyberharcelement/ - a édité deux brochures concernant le harcèlement sur Internet, intitulées My little Safebook. L'une d'elles s'adresse aux parents et l'autre aux enfants :

My little Safebook - Enfants

My little Safebook - Parents

Vous trouverez sur ce site d'autres brochures au sujet de l'Internet et de ses dangers.

 

Une vidéo de prévention qui peut être utiliée pour aborder le thème de l'harcélement :

Les injures - Agir contre le harcèlement à l'École

Vous êtes ici : Accueil RESSOURCES RESEAUX SOCIAUX