Dans ma bulle

Je suis là sur ma chaise, en classe les yeux vers la fenêtre. Je ne me concentre plus sur mon travail. Je n’ entend pas le prof parler. Je suis dans ma bulle, je rêvasse je pense à mes futures vacances, à mon futur travail et à ma future vie.
Je vois l’heure il est 10:00, il ne me reste plus que 5 minutes à rêvasser. Il est 10:05 ça sonne je mets mes chaussures et je file dans la cours raconter ma matinée à mes copines.

Leana

Brandon- 2

C’est sûr que cet appartement n’était pas un hôtel 5 étoiles mais c’était déjà mieux que rien. En rentrant dans cet appartement piteux on pouvait sentir l’odeur de bois mouillé. Brandon, qui était crevé, décida d’aller dans sa chambre. Il ouvrit la porte et vit…
Une chambre en très bon état qui aurait cru qu’il y avait une chambre très propre dans un appart très poussiéreux, il se coucha tout en repensant à ces moments passés avec Amandine et c’est comme ça qu’il s’endormit.

Le lendemain matin, Brandon se réveilla apeuré. Il venait de revivre ce cauchemar, la mort de sa petite amie. Il se tourna vers sa table de nuit et vit la photo d’eux quatre; Sophie, Danny, Amandine et lui; Brandon. Mais une chose avait changé sur cette photo, Amandine était barré de la photographie à l’aide d’une trace de sang. Brandon était effrayé, paniqué, il se dirigea vers le salon pour voir si ses deux amis allaient bien.

Soudain, Brandon se retrouva inconscient au sol. Trente minutes plus tard, il commença à se réveiller. En inspectant les lieux, il put remarquer qu’il était dans le grenier de leur vieille maison. Il était terrifié juste en voyant cet endroit.

Tout à coup, la porte se mit à grincer. Le visage du psychopathe apparut dans l’encadrement de la porte. Ce visage buriné qui l’apeurait énormément venait d’apparaitre devant lui.

– Passe un bonjour à Amandine.

Un frisson parcourut le corps de Brandon. Il continua à fixer l’assassin. En une fraction de seconde, le meurtrier s’avança tout en brandissant son couteau et il lui enfourchant trois coups de couteau au coeur.

Qui sera le prochain…?

Jess et Chiara

Cette photo

Cette personne est assise un peu plus loin que moi. Elle est assise par terre, sur de l’herbe, à l’ombre. Elle porte des lunettes et de loin ses cheveux brillent. Il y a un peu de vent, des voitures qui passent. Sur son regard on a l’impression qu’elle a l’air concentrée sur ce qu’elle écrit. Sa trousse est juste à côté d’elle. Devant elle, il y a plein d’élèves. En ce moment elle regarde les gens qui passent et qui promènent leur chien, puis elle regarde le ciel. Elle ne semble plus avoir d’inspiration et elle s’arrête d’écrire.

Leana

L’Automne

L’automne pour moi, c’est une des pires saisons: il fait froid, puis chaud, puis à nouveau chaud, et après il pleut…
Après, qui dit automne dit hiver, donc après il neige.
Mais bon il y a quand même des choses bien:
comme mon anniversaire, on peut aussi regarder des films avec un chocolat chaud. Il y a les vacances aussi, donc on peut enfin se reposer. Mais bon, j’ai hâte d’être au printemps.

Leana

Dimanche

Dimanche, est le jour dont on déteste le soir car le lendemain c’est lundi (jour de souffrance). Pour certaines personnes, c’est le jour de romantisme et pour les autres c’est le jour du stress. Les croyants vont à l’église le dimanche pour la célébration du Christ.

Dimanche est aussi le jour où on peut inviter un ami et ainsi pop-corn et télécommande sont réunis, il y a match. Cela peut être le jour où nous sommes heureux ou triste, occupé ou libre. C’est un jour où on a la possibilité de faire des choses qu’on aime ou qu’on déteste. En conclusion, le dimanche est le jour le plus pourri ou le plus génial de la semaine.

Arno

La Maudite Vache

La maudite vache 1

Nous sommes en 1936, chez Nathanaël Gunberg un fermier du Nevada habitant une petite maison jaune, perdue dans le désert. L’homme disposait aussi d’une mobylette. Il pouvait profiter du lait de sa vache, Jacqueline. Un soir, il entendit un bruit bizarre dehors. Il alla voir quel était ce bruit et vit un ovni survoler son pré. Le vaisseau s’ouvrit pour laisser passer un faisceau de lumière, qui aspira Jacqueline.
Le lendemain matin, Nathanaël noyer sa souffrance dans un verre de rhum de 1836. Il était désespéré de la perte de celle qui était tout pour lui. Il acheta même une autre compagne sur le darkweb, mais elle n’était pas très productive.
Alors il la tua et la mangea.

Maxim et Alexandre

Les milles mots – 1

Année 2055, début de la troisième guerre mondiale. Cette guerre a lieu à cause de la surpopulation mondiale: plus de 26,764 milliards d’humains peuplent la terre à cette date. Il y a des complications à cause du surplus d’humains: des problèmes d’hygiène et de famine. Toutes les nations ont envoyé des milliers de soldats à la guerre. Des centaines de bombes larguées à la minute. Même avec la guerre les frontières des pays n’ont pas vraiment changer. Les humains de cette époque ont transformer la terre en un gruyère. Plein de trous plus ou moins grands partout. En 2155, la nature a repris ses droits et nous vivons dans la campagne avec juste ce dont nous avons besoin. Plus de natel, plus de voiture, plus de cinéma, plus de transports qui utilisent de l’électricité et ni de supermarché. Pour moi cela est normal. J’ai toujours vécu sans ces choses. Je viens juste de fêter mes 14 ans. Mes parents et moi nous vivons dans une grande ferme au milieu d’une prairie avec un forêt à côté et une rivière qui la traverse. Notre maison est située dans l’Etat de Washington aux USA enfin ce qui reste de cet état.

Pascal

Les Mille Mots

Introduction

Je ne sais pas quoi raconter aujourd’hui mais je vais me lancer un petit défi pas trop compliqué et marrant. Ce défi c’est d’écrire cinq textes accrocheurs, courts de 200 mots. Mille mots en tout. Un 1 avec trois 0 à la suite. Il y a des écrivains qui se mettent des défis beaucoup plus durs. Prenons par exemple Georges Perec avec son livre d’à peu près trois cents pages en utilisant qu’une fois la lettre « e » dans tout son livre. Mais je ne suis ni Georges Perec, ni un écrivain.
Je vais essayer d’écrire cinq petites histoires différentes qui assembler feront une histoire complète. ah oui cette introduction ne compte pas comme une histoire. Il y aura toujours un titre avec le nom de l’histoire et un sous-titre qui sera toujours les milles mots pour expliquer que le texte appartient à cette série. Le titre et le sous titres ne compte pas comme dans les mots. J’ai terminé ce que je voulais dire et je vais commencé à écrire ces petites histoires.

Pascal

L’Ombre noire

Cette nuit , Alex se lève tôt pour satisfaire son besoin vital: tuer. Vers 3h du matin, elle va dans la maison la plus proche. La criminelle entre dans la chambre de Théo. Ce petit garçon dort tranquillement jusqu’à ce qu’il entende une petite voix toute aigüe qui dit lentement:
-Théo … Théo réveille-toi!
L’enfant se réveille et voit une ombre sombre passer devant son lit. L’ombre lui fonce dessus et…

– DEBOUT FAINÉANT!!! hurle sa mère, tu vas être en retard!

Basile

Comparable

La vie c’est comme un tunnel : on ne sait pas quand ça se finit.

Un ami c’est semblable à l’avenir : on ne peut pas le prédire.

Une arme c’est comme la chance : à force de l’utiliser elle s’enraye.

Le bonheur c’est pareil à un père : il n’est pas toujours là.

L’amour c’est comme le Père Noël : quand on grandit, on n’y croit plus.

La musique c’est pareil à un tsunami : ça nous emporte.

La défaite c’est comme le café : c’est très amer.

Un arbre c’est similaire à un animal : on en a besoin mais on le tue.

Eliya