La page arrachée

– Si tu ne me suis pas, c’est pas moi qui vais morfler, me signale-t-il, alors arrête de discuter et oublie l’idée d’emmener ton frère.
Je quitte l’infirmerie en courant, à la recherche, de Selly. Parfois, il erre aux abords de la cuisine, dans un état critique. Même avec son t-shirt on devine des côtes saillantes et un estomac vide. On le voit demander aux cuisiniers et cuisinières un peu de nourriture, mais ils le rejettent inlassablement. Je le cherche parce que j’ai besoin de lui, j’ai besoin de son soutien, de ses paroles rassurantes. J’ai besoin qu’il m’aide à choisir si oui ou non je dois partir avec Jack, vers une destination encore inconnue, et sans lui, Selly, mon petit frère chéri de 17 ans.
– Ecoute, moi, si je devais choisir de partir ou pas, mon choix est déjà fait, après, toi, fais ce que tu veux !! Mais moi je te dis seulement ça, vas-y, pars d’ici et cherche une famille d’accueil qui voudra t’accueillir toi, une petite fleur si parfaite… il me dit, les larmes aux yeux.
– Mais si je pars et que je vais vivre avec d’autres personnes, une autre famille ? Je veux être avec toi !! lui crie Ruby tout en pleurant en même temps.
– T’as entendu Jack ? Il ne veut pas partir avec moi parce que dans deux semaines j’ai 18 ans. Et tu sais ce qui arrive aux enfants qui deviennent adultes hors du centre ? lui demande-t-il, même en sachant déjà la réponse.
– Ils ont une marque et on peut les retrouver à tout moment, lui répond Ruby, blasée.

Nadia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *