Caramel le chat abandonné

Salut, moi c’est Caramel.
Hier soir j’ai entendu les parents qui parlaient de moi. Je ne sais pas ce qu’ils ont dit mais ils me regardaient avec les larmes aux yeux. Tout à coup Isabelle et Alexandre sont rentrés dans la chambre et ils ont dit qu’ils ne voulaient pas se séparer de moi. J’ai vite compris pourquoi ils disaient ça. D’abord j’ai commencé à paniquer et après je me suis dit que de toute façon ils allaient faire quelque chose quand les enfants ne seraient pas là. Il commençait à se faire tard, alors je suis allé me coucher dans mon panier. Le lendemain matin, je me retrouvais dans un carton dans la rue. J’ai vite compris que les parents étaient coupables. Je commençais à sentir l’air ignoble qui régnait et soudain j’ai senti une odeur, une odeur familière. C’était Alexandre!! Alors je suis sorti de mon carton et j’ai couru à toute vitesse et j’ai aperçu Alexandre qui était en pleurs. J’ai bondi sur lui est il m’a serré fort contre lui. Il m’a ramené à la maison et j’ai vu les parents. J’ai pris peur mais eux aussi avaient honte et ils ont fini par me garder pour toujours.

Alexandre

L’Invasion

Je me fais brutalement réveiller par mon ami. Il me dit: « Daniels c’est l’heure, prépare-toi et rejoins moi sur le dock. »

6:00
Quand j’arrive sur le pont le général de la 29ème division nous regarde d’un air décisif.
Il nous donne l’ordre de descendre dans les barges avec mes compagnons et tout l’équipement.

– Dès que vous arrivez sur Utha, ne mettez pas vos M1 dans l’eau, ils risquent de ne plus tirer. Bonne chance à tous et un dernier détail: gardez vos têtes basses, dis le Général.

6:25
-Il reste 5 minutes. Armez vos armes « and keep your heads down ! » ha ha ! dit le conducteur de la barge.
– Daniels, je la sens mal, ce débarquement, les explosions , toute cette folie!
– Moi aussi mais fais ce que le chef t’a dit de faire, et tu vas survivre .
– 30 SECONDE AVANT OUVERTURE!! cria le conducteur de la barge.
– N’oublie pas Ryan: garde la tête en-bas.
Quand la porte s’est ouverte , la folie commence . Les mitrailleuses allemandes commencent à gronder . Par réflexe, je prends Ryan par le bras et je cours sur la plage pour ne pas me faire moi-même mitrailler. Je m’abrite avec Ryan derrière un anti-tank. Je reste sous le choc en voyant les hommes de mon bataillon bruler et courir pour s’éteindre dans l’eau.
Ces sales boches! Quand je vais trouver le gars qui a manié cette MG, il mourra à son tour.
– Daniels ! Amène les explosifs au mur de sable, faut faire péter ce mur!
Je cours de toutes mes forces avec ma torpille Bangalore dans la main droite et ma M1 dans la main gauche. Je me couche devant le mur pour tout faire sauter. j’allume la torpille et quand je me lève je me prends une balle dans le casque, j’ai eu la plus grande chance de ma vie !
– Mec ! tu t’es pris un ricochet dans le côté du casque ! Sale chanceux, dit Ryan.
Quand le mur pète, la surprise nous attend de l’autre côté.

Alexandre et Matteo