La faim

C’est l’histoire d’une petite fille qui avait peur du noir. Mais, un soir, la fillette a faim, très faim. Elle réfléchit pendant un petit moment pour savoir si elle osait aller à la cuisine. Mais finalement elle s’était dit que c’était trop dangereux, qu’elle risquait sa vie, qu’elle pouvait tomber dans les escaliers et que, en plus, il y avait son petit frère qui était juste à côté. Il dormait paisiblement.

Il était tellement chou, elle le regarda, se rapprocha et lui chuchota à l’oreille:« Tu es si délicieux à regarder. Est-ce que tu serais aussi délicieux si je te croquais? »

Et là, un cri retentit… du sang dégoulina sur le tapis, il ne restait que des os sur le lit…

Anastasia

La fleur magique – 2

La petite fille alla au village en gardant précieusement la fleur, cachée dans sa poche. Elle rentra dans la maison et vit son grand-père tomber quand il fit une crise cardiaque. La fillette l’emmena sur le lit.
Sa grand-mère venait de rentrer à la maison, en paniquant. Elle appela vite un docteur.
Le docteur arriva et regarda la santé du grand-père .
Il dit:
– Je suis désolé, votre mari est malade.
La grand-mère ne le crut pas du tout.
Elle dit:
-Ce n’est pas possible !
La petite était derrière la porte de la pièce où se trouvaient sa grand-mère et le docteur. Elle entendit toute la conversation en réfléchissant à ce qu’avait dit l’esprit : elle avait la fleur magique.
Elle alla dans la cuisine préparer de l’eau chaude dans un bol et elle mit dans l’eau cette fleur magique qui permet de guérir toutes les maladies.
La fille interrompit la conversation en disant qu’elle avait trouvé un bon remède contre la maladie. Le grand-père prit le bol chaud avec la fleur magique et tout à coup, le remède fit effet: il illumina toute la pièce et le grand-père fut tellement content et heureux, qu’ils vécurent encore longtemps ensemble dans cette petite maison.

Naomy

Fin

Un mercredi matin, tout allait bien. Les enfants, avant d’aller à l’école, lui ont dit salut en lui donnant une caresse. Après quelques heures, le chat a décidé de sortir par sa porte qui donne sur un balcon. Il a marché tranquillement en profitant de l’air frais du matin. Giuliano, après avoir fait un petit tour du quartier, est retourné sur le balcon. Il a vu le soleil se lever, les arbres et les voitures qui passent et a pensé: « Où vont les voitures? », « Pourquoi elles vont si vite ?». Alors, à ce moment-là, il s’est levé et est allé manger ses croquettes. Puis, il est allé faire un autre tour : devant la pharmacie, le bûcher, le petit magasin et devant le restaurant. À ce moment-là, il a vu une souris de l’autre côté de la route alors lentement il a traversé mais une voiture est venue vers lui, il s’est tourné pour s’enfuir mais il était trop tard, la roue de la voiture lui a touché le ventre et l’a balancé sur le trottoir. Il a essayé de se relever mais il avait très mal. Il ne pouvait pas, et tout à coup il n’a plus rien senti. C’était la fin, il savait que pour lui c’était la mort …

Maria

La vie

La vie ne va pas s’arrêter car tu as perdu une personne chère à ton coeur. Elle ne va pas non plus s’arrêter car tu es tombé ou que tu t’es blessé. La vie ne s’arrête que quand on meurt. Et c’est triste de voir que certaines personnes ne voient que cette solution pour changer de vie, changer de monde aussi.
Mais c’est la solution que certains prennent car ils ont été trop longtemps tristes, trop longtemps mal tous les jours.
Mais bon c’est la vie …

Jessica

L’apocalypse

Si l’apocalypse a lieu, cela pourrait être la troisième guerre mondiale, avec des
bombes atomiques qui détruiraient tout et les seuls
refuges seraient les bunkers anti-atomique. Il pourrait également y avoir
des trous dans la couche d’ozone et toute l’oxygène
partirait dans l’espace et tout le monde mourrait à cause du manque
d’oxygène. Il y aurait peut-être aussi la gravité qui disparaitrait
et nous serions emportés et nous gèlerions dans
l’espace. Il pourrait y avoir un cataclysme où tous les volcans
se réveilleraient et détruiraient la terre. Des millions de tsunami pourraient faire
couler tous les continents et tous mourraient noyés. Il se pourrait qu’un virus
sorte des laboratoires de sciences qui travaillaient sur des bactéries très dangereuses qui
pourraient tuer tout le monde. Il pourrait y avoir des aliens qu’on aurait réveillés en allant sur
Mars et qui nous attaqueraient pour nous prendre comme esclaves.
Voici ma vision de L’apocalypse

Louis

L’abominable

– Il avait des griffes énormes, une taille gigantesque, une force titanesque, une vitesse incroyable, un odorat surdéveloppé. C’était un prédateur que l’homme craignait depuis la nuit des temps. On peut même le retrouver de nos jours…

Mais où peut-on trouver cette créature terrifiante ?!

Eh bien… Dans un musée, à l’étage préhistorique!

Daniel