La page arrachée

– NAAAN! cria Eva

Mais c’était déjà trop tard. Adrien l’avait prise dans ses bras. Les horribles monstres lançaient des rochers sur le jeune homme. Un projectile lui blessa le bras droite puis un autre le bras gauche. Mais Adrien était toujours collé à Eva.

– Arrêtez, je vous en supplie!! hurla-t-elle.

Mais les monstres ne l’écoutaient pas.

– E…Eva…j…je t’…, gémit Adrien.

Silence.
Les monstres avaient arrêté d’attaquer. Eva espérait que c’était parce qu’ils n’avaient plus de munitions. Mais elle savait très bien qu’elle était dans les bras d’un corps sans vie. Adrien était mort.

Non…pas ça…pitié…non, pleurait-elle.

Les créatures s’approchèrent lentement. La jeune fille bondit, prit l’épée d’Adrien et se jeta sur l’un des monstres. Elle lui trancha la tête. On pouvait voir la tristesse et la colère dans ses yeux.
Soudain, deux personnes arrivèrent en courant, c’était Linda et Marco.

Lena

L’oubli

J’ai oublié.
J’ai oublié sa voix mais pas son visage.
Je me souviens de ses cheveux couleur neige.
De ces yeux aussi profonds que l’océan Atlantique.
Et de ce sourire qui faisait fondre les coeurs.
Mais les instants s’effacent.
Je n’ai qu’un seul souvenir, et il n’est pas très joyeux.
J’avais un bol de chips dans la main et ma grand-mère m’a demandé si j’en voulais encore et elle m’a tendu le paquet.
Alors je lui ai jeté le bol à la figure. Il s’est fâché.
Ce que j’étais bête!
Bref, il est mort du cancer du pancréas quand j’avais trois ans.
C’était mon grand-père.

Lena

12h03

C’est 12h00. 12h03 pour être précis. Je suis seul dans la cuisine en train de manger des pâtes à la sauce tomate. La télé est allumée sur la chaine 2. Le présentateur porte une chemise vert pistache avec des chaussures couleur chocolat. Quel style ringard! J’ai terminé mon repas. Mais, il y a un problème. Je dois le faire sinon je me sentirais mal. Et si quelqu’un me voyait faire? La police m’embarquerait c’est sûr. Bon, tant pis. Je regarde le frigo, je l’ ouvre et là…je prends un flan un chocolat.

Lena